Une co-maturation de 112 000 euros pour prédire le rendement des parcelles de vigne

raisin

Co-maturé par Aquitaine Science Transfert® et Les Vignerons de Tutiac, le projet EARN vise à développer un outil d’estimation du rendement des parcelles de vigne. Issu du laboratoire IMS* (université de Bordeaux / Bordeaux INP / CNRS) et prochainement testé sur le terrain par les viticulteurs, ce dispositif embarqué permettra d’apprécier le volume approximatif de vendange et donc d’anticiper les travaux à mener. Le projet va bénéficier d’un financement de maturation de 112 000 euros dont la moitié sera prise en charge par Les Vignerons de Tutiac.

Une technologie pour faciliter la conduite viticole

Basé sur plus de dix ans de travaux de recherche au sein du Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système (IMS)*, le projet EARN (Estimation Automatique du ReNdement) a été développé par Christian Germain, professeur à Bordeaux Science Agro et chercheur à l’IMS. Il s’agit de développer un outil d’estimation du rendement des parcelles de vigne, avec un objectif de fiabilité à 90%. Ce dispositif, installé sur un engin agricole (tracteur, enjambeur ou quad), sera composé d’une caméra photographiant les grappes tout au long des étapes de maturité du raisin et d’un ordinateur traitant ces photographies grâce à un algorithme permettant d’estimer le nombre de grappes, le nombre de baies et leur volumétrie. La mesure pourra se faire automatiquement lors d’autres travaux sur la vigne.

L’estimation de récolte est un exercice très important car il permet au viticulteur d’apprécier à l’avance le volume approximatif de vendange que produira une parcelle de vigne. Jusqu’à présent, cette estimation ne prétendait pas donner un rendement précis. Ce système embarqué autonome va ainsi permettre d’anticiper certains travaux au vignoble (vendange en vert par exemple), d’optimiser la conduite de la vigne, d’organiser les chantiers de vendange et d’anticiper certains débouchés commerciaux.

Le premier projet en co-maturation de la SATT Aquitaine avec une entreprise aquitaine

Validé par la SATT Aquitaine lors de son Comité d’Investissement de février 2015, le projet va bénéficier d’un financement de maturation de 112 000 euros. La moitié sera prise en charge par Les Vignerons de Tutiac, une coopérative regroupant 480 adhérents sur 4000 hectares.

« Ce projet est particulièrement intéressant pour la SATT Aquitaine car il est basé sur une co-maturation avec un partenaire aquitain utilisateur de la technologie. Celle-ci est fondamentale. Elle permet à la fois d’avoir un programme de maturation appliquée aux besoins du futur acheteur de la technologie et de mettre en situation le prototype dans les conditions réelles d’utilisation», précise Christian Massus, responsable Marketing d’Aquitaine Science Transfert®.

* Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système : Unité Mixte de Recherche rattachée à l’université de Bordeaux, à Bordeaux INP et au CNRS

> Lire le communiqué dans son intégralité

Publié dans AQUITAINE, PROJETS
Un commentaire sur “Une co-maturation de 112 000 euros pour prédire le rendement des parcelles de vigne
1 Pings/Trackback pour "Une co-maturation de 112 000 euros pour prédire le rendement des parcelles de vigne"
  1. […] Une technologie pour faciliter la conduite viticoleBasé sur plus de dix ans de travaux de recherche au sein du Laboratoire de l’Intégration du Matériau au Système (IMS)*, le projet EARN (Estimation Automatique du ReNdement) a été développé par Christian Germain, professeur à Bordeaux Science Agro et chercheur à l’IMS. Il s’agit de développer un outil d’estimation du rendement des parcelles de vigne, avec un objectif de fiabilité à 90%. Ce dispositif, installé sur un engin agricole (tracteur, enjambeur ou quad), sera composé d’une caméra photographiant les grappes tout au long des étapes de maturité du raisin et d’un ordinateur traitant ces photographies grâce à un algorithme permettant d’estimer le nombre de grappes, le nombre de baies et leur volumétrie. La mesure pourra se faire automatiquement lors d’autres travaux sur la vigne.L’estimation de récolte est un exercice très important car il permet au viticulteur d’apprécier à l’avance le volume approximatif de vendange que produira une parcelle de vigne. Jusqu’à présent, cette estimation ne prétendait pas donner un rendement précis. Ce système embarqué autonome va ainsi permettre d’anticiper certains travaux au vignoble (vendange en vert par exemple), d’optimiser la conduite de la vigne, d’organiser les chantiers de vendange et d’anticiper certains débouchés commerciaux.  […]