Témoignage de chercheurs : Marc Dussauze, porteur du projet Microlens

« Quand l’on crée une invention qui fonctionne, on a tout intérêt à la valoriser »

Je travaille quotidiennement sur les techniques de microstructuration du verre. Après 10 ans de recherche fondamentale, nous avons obtenu des résultats suffisants pour les valoriser. J’ai alors contacté la SATT pour m’accompagner sur la protection de mon invention, c’était la première fois que je me lançais dans la valorisation d’un projet. Très réactive et efficace, elle a su m’expliquer clairement les étapes à venir et elle m’épaule à chaque étape pour transférer cette technologie rapidement (protection, maturation technologie, étude de marché…). Je recommencerai l’expérience sans hésiter si l’opportunité se représente. Quand l’on crée une invention qui fonctionne, on a tout intérêt à la valoriser ! En tant que chercheur, cela fait partit de nos objectifs »

Marc Dussauze, chargé de recherche au CNRS, porteur du projet Microlens

(photo : Marc Dussauze à droite, accompagné de son équipe de recherche sur le projet)

> En savoir plus sur le projet Microlens (p14)

Publié dans AQUITAINE, PROJETS, RECHERCHE