Témoignage de chercheurs : Emmanuel Abraham, porteur du projet Terawave

« Ce projet aidera mon laboratoire à rayonner auprès des entreprises »

« Les choses sont allées très vite et de façon efficace : après quelques échanges entre Aquitaine Science Transfert, moi-même et la société Nethis qui va porter industriellement le produit, le projet de transfert de technologie Terawave était né ! Ensemble, nous nous sommes assurés que le projet était économiquement viable. Il s’agit de créer un outil de contrôle non-destructif pour vérifier des collages, des soudures ou encore des accostages, sur des matériaux non conducteurs et non polaires tels que le plastique, la céramique, les composites ou encore les polymères. Ces études pourront se faire aussi grâce au partenariat que je mets en place avec la plateforme technologique ISO du CEA. La caractérisation du faisceau Térahertz est indispensable pour apporter une image plus précise des pièces scrutées. Grâce à AST, nous sommes en train de mettre au point un analyseur de front d’onde Térahertz […] Au-delà de la reconnaissance académique liée au développement de nouvelles technologies Térahertz, ce projet aidera mon laboratoire, le LOMA, à rayonner auprès des entreprises ».

Emmanuel Abraham, Professeur des Universités et chercheur au LOMA (université de Bordeaux, CNRS), porteur du projet Terawave

> En savoir plus sur le projet Terawave (p.13)

Publié dans AQUITAINE, Non classé, PROJETS