Le trait d’union entre la recherche et l’innovation des entreprises.

L’économie mondiale se réinvente tous les jours, toujours plus vite. Les entreprises font face à cette compétition internationale où l’émergence des nouveautés technologiques et d’usage s’accélère, stimulant le besoin d’innovation tous azimuts. Il est donc crucial pour les entreprises, quelle que soit leur secteur, de rester dans la course à l’innovation.

Cependant pour les PME et les ETI, le développement de projets innovants est beaucoup plus difficile à mener, comparé aux grands groupes internationaux qui ont la capacité de financer des projets sur le long terme.

C’est dans ce contexte que la SATT Aquitaine Science Transfert (AST) intervient. Notre rôle est d’accompagner l’innovation des entreprises en s’appuyant sur la recherche publique. Nous faisons le lien entre les besoins des entreprises et l’expertise des laboratoires de recherche publique. D’expérience, nous savons que la rencontre des deux peut fait naître un très fort potentiel de réponse au besoin de développement économique des entreprises françaises.

Un partenaire au service des chercheurs et des laboratoires

AST est un partenaire incontournable pour aider les chercheurs à valoriser le résultat de leur recherche en vue de créer de nouveau produits, services ou procédés innovants, au profit des entreprises et de l’économie régionale. Aquitaine Science Transfert accompagne les chercheurs de deux manières :

  • Dans la valorisation des résultats de leur recherche et le transfert de technologie.
  • Dans la négociation de contrats de collaboration avec des entreprises.

Nous allons nous attarder sur le premier point – la valorisation des résultats de recherche – car il s’agit de la solution permettant d’aboutir à la mise sur le marché la plus rapide et donc la plus adaptée aux PME et ETI.

Voici donc les 5 étapes durant lesquelles AST accompagne les chercheurs et les entreprises pour mener à bien les projets de transfert de technologie :

  1. Justifier de l’invention : Le chercheur doit prouver sa paternité et déclarer son invention, avec le soutien et l’accompagnement d’AST.
  2. Protéger l’invention : AST évalue la brevetabilité de l’invention. Durant cette période, le chercheur et son équipe doivent garder le secret absolu. Si cette étape aboutit, le brevet est pris en compte dans les évaluations (AERES) du chercheur.
  3. Maturer l’invention : de l’idée au marché, la trajectoire de l’innovation peut être longue. C’est pourquoi AST participe au financement des étapes qui permettent d’adapter l’invention aux contraintes de l’entreprise et aux besoins de son marché. Cela implique des aspects techniques, de propriété industrielle, juridiques et économiques. Cette phase est primordiale pour anticiper au mieux les futurs termes du transfert.
  4. Transférer l’invention : AST se charge de la négociation des termes de la licence entre le laboratoire et l’entreprise intéressée.

Un partenaire au service des entreprises innovantes de Nouvelle Aquitaine

Si vous êtes une PME ou une ETI et avez des besoins pour développer une innovation technologique ou d’usage, AST ira dans un premier temps rechercher l’existence d’une offre de technologie qui réponde à votre problématique, c’est à dire d’un résultat de recherche qui corresponde à votre besoin. AST gère actuellement un portefeuille comptant plus de 90 familles de titres de propriété intellectuelle, exploitables sous forme de licences.

Faisant partie d’un réseau constitué de 14 Sociétés d’Accélérations du Transfert de Technologie (SATT), nous irons dans un second temps chercher parmi les technologies disponibles au niveau national.

Enfin dans l’éventualité où aucune invention existante ne répondrait au besoin de votre entreprise, AST identifiera le laboratoire qui sera en mesure de travailler sur votre problématique pour vous apporter la meilleure solution possible. Dans ce cas, un contrat de collaboration peut être signé entre votre entreprise et le laboratoire afin de définir le cadre de la recherche ainsi que les autres paramètres et contraintes à prendre en considération.

Un accompagnement de l’innovation réussi

Depuis sa création en 2012, AST a contribué à mettre 25 produits innovants sur le marché, déposé près de 300 brevets et signé plus de 2500 contrats de collaboration de recherche partenariale.

Mais au-delà des chiffres, nous sommes surtout un relais humain, proche des entreprises et des chercheurs, pour répondre aux questions et vous accompagner au mieux vers la mise sur le marché de nouveaux produits, services et procédés innovants.

AST valorise l’effort en recherche d’excellence des établissements aquitains.

Qui AST représente-t-elle ?
AST est mandatée et financée par l’Etat français pour accélérer le transfert des technologies issues de la recherche publique vers les entreprises.
A ce titre, AST oeuvre pour le compte de 11 établissements de recherche publique d’Aquitaine, couvrant quelque 84% de la recherche publique régionale. Le rôle de ces établissements est clé dans le processus de création et d’invention de nouvelles technologies qui feront les innovations et les succès de demain !
C’est pourquoi les actionnaires d’AST sont pour 67% de son capital des établissements de recherche de premier plan national et international, avec par ordre décroissant de participation à son capital : l’université de Bordeaux (28%), le CNRS (19%), Bordeaux INP (10%), l’université de Pau et des pays de l’Adour (7%), INSERM (3%). Six autres établissements sont des partenaires fondateurs dont AST est également historiquement proche : le CHU de Bordeaux, l’Institut Bergonié (spécialisé dans la lutte contre le cancer), l’université Bordeaux Montaigne (orientée vers les sciences humaines et sociales), l’école d’ingénieur ESTIA,  Sciences Po Bordeaux et Bordeaux Sciences Agro.

Quand une entreprise souhaite innover, elle peut donc compter à travers AST sur un très large spectre de compétences scientifiques du meilleur niveau !